A propos du label acidose

 
 
 
 

Qui sommes nous

Si vous voulez en savoir plus sur nous, vous êtes au bon endroit. Découvrez ci-dessous comment est né notre label Acidose

Facebook

Découvrez la nouvelle page Facebook de notre label Acidose.

Soundcloud

Découvrez notre soudcloud où se trouve une partie des création de notre label.

You Tube

Découvrez la Chaine You Tube de notre label.

Définition de notre label

Ce label est spécifique à la musique électronique et plus spécifiquement aux styles suivants :  trance (mélodieuse), trance (dark) trance, progressive (dark)  acid trance (soft et dark) progressive trance, psytrance (et dark psytrance), progressive psytrance, chill.

Sur ce site, les réseaux sociaux et la boutique qui lui sont liés, vous y découvrirez de nombreuses compositions en relation avec ces styles.

Notre histoire

Ce label est né le 1 octobre 2017 après une longue période d’attente. Il a été pensé et réfléchi rigoureusement en amont et a été  abouti après de longs efforts (travail, argent, temps) et il est le fruit d’une grande passion envers la musique électronique et le mouvement qui lui est dédié : « les raves« .

Le créateur de ce label est Alva Mareva, compositrice de musiques électroniques free lance, et Branis Galis, ce dernier contribue actuellement aux films pour les clips.

Remarquez aussi que la productrice Alva Mareva faisait partie du groupe « alternative » dans les année 1999-2000, un groupe qui organisait des free party un peu partout en France, et en Allemagne ou les teufs ont légales là bas… En ces temps là, on utilisait des claviers maîtres midi tels que les 303 Roland, les machines de chez Korg, des synthé midi/// De fait, elle s’est lancée au départ sur des vrais machines et elle s’est lancée dans les logiciels virtuels seulement depuis 2015, au départ occasionnellement et ensuite de façon quotidienne durant près de 3 ans.

A l’heure actuel elle maîtrise Fruity loops (Fl studio dans sa quasi totalité), Ableton live et les contrôleurs de live et Fl studio comme les akai APC… Elle a aussi fait des stages chez « Hadras festival », l’une des associations les plus connues en France… Avec les DJ résidents de l’association. Le DJ Terrorist de Genève lui aussi également enseigné le mixage sur vinyle quand dans les année début 2000,  hélas, elle avait lâché l’affaire car elle voulait créée avant tout, c’était pour elle, un rêve de petite fille, une vocation depuis qu’elle avait écouté pour la première fois la « trance music« , … Ce qui est dommage, car à cette époque il n’y avait que deux femmes DJ : Miss Kitting et Marusha… Or, elle aurait sans doute fait  un carton, déjà elle était jolie, elle avait le feeling musical, était une artiste dans l’âme, et en tant que gogo danseuse elle connaissait tous les labels connus de Suisse tels que ce THE LAB, tenu par un bon pot à elle Alvaros, également le label Orbeat, tenu par Sezo, Olympia, par Jeff swing… Et Marco Mariotti, le DJ qui avait eu le disque d’or à Genève, et qui faisait aussi parti de ses amis fidèles de l’époque… ainsi que le pot de ce dernier Manolo de laVega . Elle connaissait enfin le DJ résident du célèbre club Macumba à St julien en genevois (vers la frontière genevoise), DJ Animix paradoxe et son école de DJ…  Elle a d’ailleurs dansé comme gogo pour cette boite de nuit à, plusieurs reprises, pour des DJ comme Swen Vath, le roi de la Trance,   le célèbre DJ Allemand qui a importé la Trance en Allemagne, et actuellement elle connait plutôt bien le patron du célèbre club le MAD à Lausanne… ainsi que l’organisateur des soirées électro, qui ont lieux tous les été à  thonon les bains et qui est prêt à la prendre en live… Cependant, elle attend d’avoir au moins une cinquantaine de morceaux qu’elle aime véritablement vraiment, bien mixés et masterisés…

De fait , elle pourra mettre ses élèves, les meilleurs d’entre eux, en contact avec ces derniers, si vous souhaitez, vous aussi, vous lancez dans la production musicale assistée par ordinateur : MAO.

 

 De plus, elle souhaite absolument diffuser ses clips en arrière plans, conçus intégralement pour diffuser les messages de ses morceaux……

Alva travaille tout toute seule : les tournages,  les montages des films, avec ajouts d’effets spéciaux, etc. Son look également (make up, coiffure, stylisme..) Et ses chorégraphies souvent improvisées et tout cela en devant paramétrer ses réflexes et bien souvent faire la mise au point car elle ne dispose pas toujours de personnes qualifiées et dispo pour la filmer, et souvent elle doit les diriger et régler ses réflexes, ce qui l’empêche de se concentrer sur ses scènes, déjà qu’elles sont improvisées… Et c’est à chaque fois spontané, jamais de nouvelles séquences… 
De fait, elle fait quasi tout elle même, même les textes en arrière plans!! Peu de ses clips ont été aidés par des gens .. Certains ont été masterisés, mais cela concerne juste deux morceaux. 
Il faut donc tenir compte de ces faits. Grâce à toutes ces expériences, elle est donc  en mesure de vous apprendre à composer de façon pro et d’éviter les erreurs que tout nouveau producteur commet… Ce qui vous fera gagné un temps fou… Elle peut aussi concevoir vos pochettes d’albums personnalisées et en exclusivité si vous souhaitez, vous aussi,  sortir vos propres morceaux… Ses diverses formations artistiques en photo, montage et maquillage,  lui permette de réaliser des pochettes superbes, inédites et en exclusivité pour vos travail artistique. Ainsi, que vos clips musicaux (films + montage avec logiciels professionnels tels que Adobe première) au besoin, shooting, relooking, etc. Contactez là via le formulaire de contact pour en savoir plus sur ce sujet. Et N’hésitez pas à visualiser ses clips créés entièrement par ses soins sur sa chaîne You Tube Acidose label.

Nous sommes aussi en liaison avec des DJ tels que DJ Lostebien, Dark Angel pour l’organisation de soirées privées techno-trance-psytrance. Certains d’entres eux ont participé à l’arrangement de certains des morceaux de la créatrice Alva Mareva.

Enfin, certaines maisons de production nous on fait confiance, telles que Routenote. Nous avons aussi une boutique chez Beatstars.

Et certaines boutiques, pour la présentation de leurs produits (vidéos musicales).

Concepts et valeurs

Il reflète un univers d’extase, souvent planant, voire sombre à certains moments. Il peut nous diriger vers des mondes joyeux ou alors tristes, mais toujours peaces. Au-delà de cela, il comporte une saveur philosophique en relation avec le bouddhisme et les concepts du yin-yang (dans le bien, il y a le mal et dans le mal, il y a le bien…).

À travers sa musique et ses images, il révèle les extases de toutes sortes, et parfois les dangers des excès, sans pour autant faire « la morale » à qui conque. Son concept est donc à mi-chemin de la spiritualité et de la sociologie. Il révèle la face cachée de notre monde en dévoilant, à travers ses clips (et parfois ses textes, généralement abstrait ou à peine perceptibles) les non-dits et ce qui se passe à travers le monde. Parfois, il transmet des « messages », car le but de tout art n’est-il pas de « faire passer des messages et de refléter la personnalité du créateur et ses expériences » ?

Les valeurs que notre label souhaite transmettre sont tout d’abord la tolérance, puis la liberté (que chaque personne devrait avoir tant qu’elle ne fait pas aux autres ce qu’elle n’aimerait pas qu’on lui fasse…), ainsi que la créativité sous toutes ses formes (musiques, photos, vidéos, design, magie…) et le respect de la vie, de la nature… Car notre planète est Notre Terre-Mère et nous devons la respecter. Nous faisons tous parties d’une seule et même énergie primordiale.

Acidose label©2018.

Rédaction : Alva Mareva.

Translate »