ACIDOOSE-OVERDOOSE

FEMME OBJET-DARKPSYTRANCE 

Poème intégré comme chanson (parlée) dans un morceau de Trance psychédélique

 

« Tu es l’esclave de ta sombre nature destructrice,

Qui est rongée par grand nombre de tes  vices,

Tu te retrouves emprisonnée par ce poison maléfique,

Qui laisse de profondes empreintes stigmatiques,

Sur toute la surface épidermique de ta peau,

Cette substance est devenue pour toi ton principal fléau,

 

Malgré qu’il métamorphose tes nombreuses peines,

En joies dans un paradis artificiel sans aucune peine,

Pour te permettre d’aller au-delà des faux-semblants.

En te donnant l’illusion de jouir perpétuellement, éternellement,

 

Loin, ô très loin de cette société cupide à laquelle tu appartiens,

Dont ses sujets sont continuellement assujettis à de folles contraintes,

Et où il n’y a ni bontés authentiques, ni espoirs, ni de réelles joies,

Contrairement à ton monde virtuel où règne une certaine foi,

 

En expérimentant tout sans jamais avoir de craintes,

Mais dont tu n’auras ressentie aucune véritable étreinte,

De ce produit qui emporte ton corps et exhibe ton âme vers l’exil.

Afin que tu puisses y vivre libre, en autarcie comme sur une île, 

 

Même si ta défonce reste tout de même malsaine,

Elle te permet tout de même d’étouffer ta haine,

En te donnant l’impression d’être avec elle en symbiose,

Loin de ce monde sans espoir qui est de plus en plus morose,

 

Hélas désormais tu es devenue l’esclave de pulsions sexuelles,

De nombreux hommes confrontés à de luxurieux vices sexuels,

Pour pouvoir  te payer ce poison qui te fait oublier ce monde cruel,

Finalement, comme eux, tu es devenue l’esclave de paradis artificiels,

 

Et comme tes sujets, tu veux te détacher de tes souffrances, 

Et en oublier pour longtemps tes innombrables instances,

Pourtant, tes délires ont au moins le mérite d’être spirituels,

Contrairement à ces pervers accrocs aux plaisirs charnels,

 

Mais quoi qu’on en dise, tous avez fait le choix de vivre cette vie singulière,
Sans pouvoir contrôler votre fatale destinée, qu’aucune prière,

Ne vous permettent de vous affranchir du lourd karma qui pèse sur vous! »

**************************************************

Rédaction : Alva Mareva-dédiée à ma meilleure amie Béthina, aujourd’hui décédée, Escort et junkie.

 

Acidose label©2019, protégé par copyright

Mon morceau comportant des brifs de ce texte : Femme objet 

en format MP3 et en vente ici en format wave haute qualité : Femme objet

 

Junkie girl
Femme libre…
Que pensez-vous de cet article?
  • Génial (0)
  • intéressant (0)
  • utile (0)
  • ennuyeux (0)
  • inutile (0)
Translate »