CHANSON- DANS la PROFONDEUR de l’ENFER

Chanson: Dans les profondeurs de l’Enfer

L'enfer

Flammes de l’Enfer immuable

 Dans l’atmosphère où règnent les souffrances de l’Enfer !
Elles ne pourront échapper aux lois de Lucifer.
Qui réforment les nombreuses âmes infidèles ?
Elles seront bientôt dénommées à l’appel.

 Les Bourreaux n’entendront leurs vils supplices,
Qui jailliront au fond des précipices***,
Les âmes enchaînées, vomiront leurs vices,
Et elles se soumettront à tous leurs sévices.

Nul n’aura chance d’esquiver au jugement dernier.
Cette fois-ci, seul le Maitre Méphisto pourra y régner.
Leurs membres flottant dans l’agonie seront cassés,
Et leur esprit sera torturé par leur vie passée.

Les Bourreaux n’entendront pas leurs vils supplices.
Qui jailliront au fond des précipices***.
Les âmes enchaînées, vomiront leurs vices.
Elles se soumettront à tous leurs sévices.

Aucune âme ne pourra s’y démarquer.
Le sceau des ténèbres leur sera à jamais marqué.
Par une empreinte laissée par leur corps astrale.
Provenant des profondeurs du bas astral.

Les Bourreaux n’entendront leurs vils supplices,
Qui jailliront au fond des précipices***,
Les âmes enchaînées, vomiront leurs vices,
Et elles se soumettront à tous leurs sévices (refrain)

Nul n’aura chance de s’esquiver au jugement dernier.
Cette fois-ci, seul le maître absolu pourra y régner…
Leur corps sera marqué par le sceau de Satan.
Et elles ne pourront changer le cours du temps.

Les Bourreaux n’entendront pas leurs vils supplices.
Qui jailliront au fond des précipices***.
Les âmes enchaînées, vomiront leurs vices.
Elles se soumettront à tous leurs sévices. (refrain)

Nul ne peut y échapper ou y être évincé,
Tout le bas monde y aura son laissé passer,
Si sur cette Terre, elles étaient libres,
En Enfer elles ne seront que serviles.

Les Bourreaux n’entendront pas leurs vils supplices.
Qui jailliront au fond des précipices***.
Les âmes enchaînées, vomiront leurs vices.
Elles se soumettront à tous leurs sévices (refrain)
Si sur cette Terre, elles étaient libres,
En Enfer elles ne seront que serviles,
Elles seront bientôt dénommées à l’appel,
Causés par les pêchés de leur âme mortelle,
Par Iblis et les légions de Djinns subordonnés à leur puissant maître,
Qui professent les lois et régnant aux Enfers avec leur Maitre.

Alva Mareva-2018

Acidose label©2018. Tous droits réservés.

Que pensez-vous de cet article?
  • intéressant (1)
  • Génial (0)
  • utile (0)
  • ennuyeux (0)
  • inutile (0)
Translate »
RSS
Follow by Email
Facebook
YouTube
Instagram